9 CONSEILS POUR RÉDUIRE LES CALORIES PENDANT LES FÊTES

La tentation est partout autour de nous. Mousseux, dans une coupe de champagne ; sucré, dans un verre à cocktail; rafraîchissant, dans une chope de bière. Un « acclamations » ici, une gorgée là-bas. Nous aimons l’alcool. Mais il ne vient jamais seul… La  gueule de bois le lendemain matin ? Quelques kilos en trop sur les hanches ? Nous préférons nous en passer. Voici comment:

1. La modération est la clé
Il est normal de consommer des boissons alcoolisées avec modération. Cependant, n’oubliez pas que moins vous buvez, plus vous économisez de calories . Un gramme d’alcool contient presque autant de calories qu’un gramme de graisse. Trois bouteilles de bière sont rapidement avalées et équivalent à un repas principal en termes de calories.

2. Crème ? Non merci.
Un cocktail le week-end ? Vous n’êtes pas obligé de rester à l’écart du bar, mais choisissez judicieusement. Au lieu de cocktails crémeux, célébrez avec des versions plus fruitées. Optez pour des fruits naturels pour éviter une surcharge en sucre.

3. Retour à l’ère glaciaire
Remplissez votre verre à moitié pour faire de la place pour quelques glaçons. A l’air bien et fait durer votre boisson plus longtemps.

4. Aller avec de l’ eau
Savourez un verre avant le dîner de votre boisson alcoolisée préférée, mais allez sans alcool pendant le dîner.

5. Essayez 50:50
Vous ne voulez pas vous passer de votre verre de vin ? Contrôlez les dégâts et ajoutez de l’eau minérale à votre vin. Profitez de votre alternative rafraîchissante et faible en calories.

6. Un pour le plaisir, un pour votre santé
Buvez un verre d’eau après chaque boisson alcoolisée. Le liquide supplémentaire réduit l’apport en alcool et en calories. Psst : Il atténue également la gueule de bois après la fête.

. Sirotez dans de longs verres
Utilisez des verres hauts et étroits pour les nuits bien arrosées. Ils ont une capacité inférieure à celle des lunettes normales, mais ils sont si beaux que nous ne le remarquons même pas.

8. Dites non aux séquelles douces-amères
Les boissons alcoolisées comme les sirops, les cocktails ou les vins doux sont responsables du mal de tête du lendemain matin. Le sucre contenu dans ces boissons inhibe un produit intermédiaire nécessaire à la dégradation de l’alcool qui, à son tour, provoque de vilains maux de tête.

9. Faites comme les Asiatiques…
…et ne buvez que des quantités minimes d’alcool. De nombreux Japonais, Chinois et Coréens manquent partiellement ou totalement de l’enzyme pour décomposer l’alcool. Selon le bon fonctionnement de cette enzyme, les Asiatiques ont souvent une tolérance faible ou nulle à l’alcool.

Vous voyez, vous n’avez pas à renoncer complètement aux cocktails. Suivez ces règles simples et savourez des boissons occasionnelles tout en disant adieu aux gueules de bois et aux dessus de muffins !

NOPAL BIO

– Contribue à réduire l’appétit
– Capteur de sucres et de graisses de l’alimentation
– Limite l’apport calorique
– Ingrédients issus de l’agriculture biologique

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

×
×

Panier